Des scientifiques du centre de grands brûlés de Rotterdam ont mis au point un capteur capable de réguler précisément la répartition de l’hydratation du corps, une méthode qui permettrait d’aider la guérison des patients souffrant de brûlures. Leur séjour en soins intensifs devrait en être réduit et ils garderaient moins de cicatrices.

Un traitement plus adéquat des patients souffrant de brûlures pourrait sauver des dizaines de vie chaque année. Une hydratation optimale est la solution“, explique-t-on à l’unité des grands brûlés de l’hôpital Maasstad de Rotterdam.

Nous ne disposions pas jusqu’ici d’une méthode fiable pour mesurer l’hydratation“, explique le chirurgien Kees van der Vlies. “Tant la sous-alimentation que la sur-alimentation posent de graves problèmes“.

Une hydratation optimale agit en soutien des fonctions vitales, du rythme cardiaque, de la pression artérielle et de la température du corps. En outre, cela aide à combattre la rétention d’eau.

Betere meetmethode vochthuishouding leidt tot hogere overlevingskans brandwondenslachtoffers en minder littekens